Instagram

Hommage Apiculteurs

Je voudrais, à travers cette page, rendre hommage à tous les apiculteurs qui m’ont accueilli à travers le monde, ouvert leur porte, fait confiance. Je les remercie profondément car c’est grâce à eux que je suis l’apiculteur d’aujourd’hui. Tous, mais chacun avec son caractère propre, sont réunis autour d’une passion commune : l’abeille et l’environnement.

J’ai pu constater que chacun souhaite préserver cet environnement et accorde un immense respect à la nature.

Mes remerciements vont à :

Julian Wolfhagen qui a créé « The Tasmanian Honey Company » en Australie. Fervent amoureux de la nature, il m’a fait découvrir une île sauvage et joue de sa personne pour la défendre face aux agresseurs : il agit, entre autres, contre la déforestation des forêts primaires où est implanté le « Latherwood », un arbre unique, chaque jour de plus en plus en danger.

Slavie Nenov, une « force de la nature », héritage de son ascendance bulgare ! Il travaille pour « The Tasmanian Company », doté d’une force physique impressionnante, très utile dans notre travail ;  c’est également une personne délicate qui a une grande connaissance des abeilles et de la conduite des ruches.

Vincent Clair, apiculteur en Isère, responsable du « Rucher des Orchis », producteur de miel à part entière. J’ai apprécié sa rigueur, sa vigilance dans la conduite des ruches et le travail bien fait. Nous sommes resté très proches et il est toujours présent, disponible pour le partage d’informations.

Rémi Giavelli, apiculteur en Isère, producteur de miel certifié AB, chez qui j’ai travaillé en 2011. Nous avons eu de longues discussions sur l’écologie en général et plus particulièrement sur le miel certifié AB.

« The Betta Bees Research », en Nouvelle-Zélande : par le biais de Frans Laas, j’ai pu approfondir mes connaissances sur l’élevage et la sélection. Et j’ai pu grâce à lui apprendre le travail d’inséminateur de reine d’abeille. J’avais la chance de parcourir tous les jours l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, dont il me reste des souvenirs incroyables.

Marc Subirana, sélectionneur de reine et inséminateur, mais également producteur de miel certifié AB, très impliqué dans la filière apicole. Il m’a ainsi permis de rencontrer de nombreux apiculteurs français ; parmi eux, je pense à un apiculteur niçois que j’ai croisé chez lui, alors que je l’avais rencontré par hasard, au bord d’un point d’eau, quelques années auparavant, dans le nord de l’Australie ! En travaillant chez Marc et sa compagne, j’ai pu commencer à apprendre les rudiments de la préparation des reines pour l’insémination.

L'apiculture au fil des saisons